dimanche 8 avril 2007

Vraiment Trop Pur!

Que penser de l'irruption intempestive et redondante d'un mot sur le devant de la scène?
A part rien, ça va de soi...
Mais si, souvenez-vous, fût un temps où l'humanité se scindait en deux parties hostiles et irréductibles: vous en étiez??? De la coolitude, je veux dire. Cool/pas cool: les gens Cool rentrent et les Pas Cool ont qu'à attendre un tour improbable...Roh, t'es pas cool! Benh non, j'suis pas cool, parfaitement. Pas programmée pour ça et j'trouve pas ça très cooool, si tu veux aller par là, de me le répéter. Vu?
Ah, les Vraies Gens! Oh, une Vraie Fleur! Et...J'ai une Vraie Question à vous poser: z'êtes prêts? Quand on répète un mot jusqu'à le vider de son sens et de sa substance, est-ce pour le faire disparaître ou bien encore, cela signifie-t-il que son manque se fait cruellement d'ores et déjà sentir?
Quid de la Vérité? Qui la détient? Est-ce dangereux? Combien y-a-t-il de vérités sur ce blog? Levez la main! Et...mentez-vous? Les médias, à l'origine de cette Vraie Logorrhée, nous mentent-ils? Et les candidats? Et le langage????
Ah, la Pureté! Dangereuse ou désirable? Oui mais...Existe-t-elle? Et un Pur Pull? Une Pure Chanson peut-être? Etes-vous déjà allé à une Pure Fête? Et c'était Cool? Ou Trop Cool?
Ouais, Trop bon!
Sommes-nous en excès ou en manque???
Quand je dis; "T'es trop!"...Qu'est-ce que ça veut dire? Tu me plais? T'es excessif? Ou bien je suis excessive et je me régale de l'être grâce à toi? (Hein????).
Les Vrais Lecteurs, au secours, je comprends plus rien!
Je suis aveuglée par Trop de Vérité Pure...C'est pas Cool!

6 commentaires:

lulu a dit…

Chère K. Comment ne pas s'affliger effectivement de la marée de ces expressions toutes faites. Oublié le charme de l'argot de nos ainés, on se perd aujourd'hui (et même les média en font les échos) dans la répétition de termes aussi chargés de sens multiples qu'ils en sont vides, et ça dure déjà depuis un bail. Mais vide des mots ou vide personnel ? Qui adopte les mots d'autrui n'essaie-t-il pas de se donner une contenance, une personnalité, une appartenance... Alors je salue ici le courage de la blogueuleuse qui s'insurge, choisit ses mots et fait sens. Comme le dit la chanson : t'es ok, t'es bat, t'es in... oups :-P

Miss K a dit…

Mon cher lulu,
Bienvenue sur mon domaine...
Je compte sur vos diligence et acuité pour relancer les débats tombés en désuétude: l'heure est grave!

miss zen a dit…

Miss K tu m'intimides....J'ai un peu peur d'ecrire et d'utliser trop d'expressions vide de sens. Surtout qu'en tant que petite Belge, je dois avoir beaucoup d'expressions du plat pays. Pire je risque de ne pas me faire comprendre. J'ai longtemps demande au bureau si quelqu'un avait la farde avec le dossier Duchmol....maintenant je sais qu'il faut demander le classeur...
Sinon, je m'irrite de l'utlisation intempestive du mot "juste" : une vie juste, la france juste, une societe juste..... J'ai l'impression d'etre dans un episode de Calimero.

Miss K a dit…

Mouais, la vie est trop injuste, je confirme!
Et toi, tu crois que tu m'impressionnes pas à aller courir dès poltrominet A JEUN j'imagine (l'horreur sur cette terre!)?
Alors, tu vois...Et je cause pas si top que ça, enfin je suis pas une ayatollah du français! Juste quand on me dit trop de conneries, je m'énerve un peu (suis du sud, pour info)...

murcia a dit…

Une fleur, elle est forcément vraie, ou ce n'est pas une fleur. Prenez un coquelicots, et vous allez me dire mais... un coqueliquot tout dépend où je me trouve car enfin, pour le trouver, ce vermillon, il faut que les conditions soit réunies, pas seulement l'impression de l'air, le vide linguistique, le parler pour ne rien dire, ce serait trop facile. Prenez, puisque nous parlons d'impression, un tableau de Monet et bien, quoique vous puissiez en dire, jamais vous ne me ferez croire que je savais ce que je disais en commençant ce flou. Mais jamais vous ne me ferez dire non plus que je ne savais pas où je voulais en venir, compte tenu de la saison, de l'heure, du lieu. Chez Vous, dans une rue des rois, avec une fenêtre ou vous apparaissez peut-être. Au Sud.

murcia a dit…

La photo du champ de coquelicots

Et quelle était la ville du sud, Arles, Marseille, Montpellier, Toulouse?